Recherchez une activité

Rechercher l'activité qui vous convient

Guides de Chamonix

Mont Blanc Ski et Guide Compagnie
Partager sur FaceBook Twitter

Récit de l'ascension 2013

Grimper la face sud de l'Annapurna !

Yannick Graziani vers 7500m
Yannick Graziani vers 7500mYannick Graziani vers 7500m

 
- Présentation des invités.
- Programme de la soirée.

- Tracé des voies.
- Style alpin, style himalayen : la diférence.

 

  Le Sanctuaire des Annapurna se ferme par la face sud de l'Annapurna I, 8091m. Cet endroit vraiment merveilleux, une invitation à la contemplation pour les trekkeurs du monde entier, présente paradoxalement un défi singulier pour les grimpeurs.

En 1984, les Catalans, Nils Bohigas et Enric Lucas, ont réalisé une des plus grandes ascensions himalayennes de tous les temps. Sur l'Annapurna I central, 8051m, en 7 jours aller-retour ils ont ouvert la première voie en style alpin dans cette face sud haute de 2400m.

Ils étaient jeunes, pas si expérimentés que ça, Mark Twain aurait dit d'eux : « ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait ! »

Pourtant, quelle drôle d'idée de s'attaquer à se monstre ! Avant ou après les Catalans, certains des plus grands alpinistes y ont laissé leur peau. Pour ne citer que les plus connus, Alex Mac Intyre en 1982, Pierre Béghin en 1992, Anatoli Boukreev en 1997. Personne n'a de doutes là-dessus, la Déesse des moissons ou de l'abondance ne fait pas de cadeaux.

Qui plus est, dans ce coin de l'Himalaya, tout près de la jungle, le régime météorologique n'est pas des plus favorables. Classiquement entre 10h et 14h la paroi disparaît derrière les nuages et il neige jusqu'en début de nuit. Tous ces éléments indiquent qu'il faut, une bonne dose de chance, et, les gens raisonnables diront à juste titre : « surtout une bonne dose d'inconscience » ! Oui, on serait tenté de croire qu'une pulsion suicidaire anime les quelques anormaux, qui comme nous se confrontent à cette paroi.
Je crois sincèrement qu'il n'en est rien. Qui peut prétendre aimer plus la vie que Yannick ou moi !? Ce type d'aventure ne se situe pas dans le registre de la raison, de ce qui est raisonnable ou pas, mais plutôt du côté, de l'action, du cœur et des tripes.
Le grand romancier Brésilien, Paulo Coelho, a dit : « Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine...elle, elle est vraiment mortelle » !

C'est ce besoin vital de réaliser ce rêve, certainement aussi l'angoisse d'arriver à un âge avancé et de regretter de ne pas l'avoir fait, qui nous a donné une motivation plus forte que la peur d'échouer, ou pire, celle de ne pas en revenir. Le 17 octobre 2013 vers 8h nous franchissons la rimaye.

L'ascension proprement dite...un jour j'espère trouver l'inspiration pour vous la décrire précisément !

Nos actions ayant des conséquences...reste le prix à payer. Puisant trop loin dans mes ressources vitales, absolument sans que je m'en aperçoive mes défenses immunitaires se sont abaissées, laissant la place à une pneumonie. La descente du sommet, toujours délicate après ce type d'ascension se transforma en véritable calvaire. Tant bien que mal nous sommes parvenus à sortir de la paroi et le 26 à rejoindre le camp de base avancé à 5000m. Grâce au téléphone satellite, Yannick a pu déclencher les secours. Lundi 28 octobre 2013, à la première heure un hélicoptère nous tire définitivement des griffes de l'Annapurna.

Histoire et statistiques :
La célèbre ascension de Maurice Herzog et Louis Lachenal du 03 juin 1950, se déroule sur le versant nord.
Seule expédition ayant réussi à la première tentative, c'est un exploit qui a marqué l'histoire. Qui aurait crû que 63 ans après, ce sommet soit si peu parcouru, toutes ascensions, tous versants compris, seulement un peu plus de 200 personnes ont foulé la cime de la 10ème montagne la plus haute du monde. Finalement, le premier sommet de plus de 8000 mètres atteint par l'homme, est devenu le moins gravi de tous !

Stéphane Benoist

MAISON DE LA MONTAGNE

190 place de l'Eglise
F 74400 CHAMONIX

+33 (0)4 50 53 00 88
info@chamonix-guides.com