Guides de Chamonix

Mont Blanc Ski et Guide Compagnie
Partager sur FaceBook Twitter

Histoire de notre Compagnie

Le 24 juillet 1821, les premiers statuts de la Compagnie des Guides sont approuvés. Les deux grands piliers fondateurs de la Compagnie, toujours d’actualité près de deux cents ans plus tard, sont érigés : le tour de rôle pour la distribution du travail et la caisse de secours pour l’aide aux victimes de leur métier.
La nécessité de porter un insigne distinctif fait aussi partie de ces statuts. Ainsi naît la première médaille de guide. Trente-quatre guides sont nommés sur cette première liste, avec en tête de liste Jacques Balmat, premier vainqueur du Mont Blanc.





L’exploration du massif

Au XIXe siècle, la majorité des guides font traverser la Mer de Glace aux voyageurs montés au Montenvers à dos de mules. Seuls quelques guides font des courses en haute montagne. Les principaux sommets sont, alors, le Mont Blanc, l’Aiguille du Midi par l’itinéraire de la Vallée Blanche, le Buet.
A la fin de ce siècle et au début du XXe siècle, l’exploration du massif bat son plein, les premières ascensions audacieuses se multiplient, de nouveaux itinéraires sont ouverts, aujourd’hui devenus pour certains d’entre eux de grandes classiques.








De grandes réalisations…

Depuis son origine, les guides de la Compagnie ont réussi nombre de grandes réalisations comme la première ascension des Grandes Jorasses et du Cervin par Michel Croz (1865), des Drus par Jean Charlet-Straton (1879), de l’Annapurna, premier 8000 m gravi par Louis Lachenal (1950), du Makalu, cinquième sommet de la planète (8463 m) par Lionel Terray (1955), du Jannu (7710 m) par René Demaison (1962), la première ascension française à l’Everest par Jean Affanasief (1978), les trilogies estivale (1985) et hivernale (1987) des faces nord des Grandes Jorasses, Eiger et Cervin par Christophe Profit, ainsi que de nombreuses premières majeures sur les montagnes du monde entier par la jeune génération.
















La trace de nos aînés

L’histoire et la mémoire collective immortalisent nos guides les plus célèbres comme Roger Frison-Roche, Gaston Rébuffat, Lionel Terray, Louis Lachenal, Armand Charlet… Ces illustres aînés, et tant d’autres moins connus, ont contribué à construire les fondements de notre 
Compagnie, à ouvrir la voie par leur audace, leur démarche de précurseur, leur bon sens et leur sagesse.
Ils ont inventé l’essence même de l’activité traditionnelle du métier de guide et posé des jalons essentiels. De nos jours, le métier de guide se diversifie, mais souvent dans les décisions sur l’évolution de notre Compagnie et des activités de montagne, nous avons une pensée pour nos aînés qui restent nos référents. Ils ont tracé la voie à suivre que nous ne devons jamais perdre de vue.





Le dynamisme des guides aujourd’hui

Avec le temps, certaines pratiques évoluent, de nouvelles disciplines liées à la montagne apparaissent. Nos guides continuent d’élaborer de nouvelles activités pour vous faire découvrir la montagne sous toutes ses facettes : cascade de glace et alpinisme hivernal, ski de pente raide, via ferrata, exxpeditions lointaines, trekking, escalade en big wall, descente de canyon, encadrement de séminaires, descente des sommets en parapente, séjours à thème… La montagne traditionnelle reste cependant le fil conducteur et l’esprit de toutes ces activités, qu’elles soient de très haute difficulté ou ludiques et accessibles : à chacun sa montagne…






Refuges & formations

Les refuges ont toujours fait partie de la vie des guides. C’est tout naturellement que ceux-ci se sont retrouvés acteurs de la construction ou gardiens. La Compagnie des Guides, avec l’association de développement des sports de montagne (ADSM), est gestionnaire de trois refuges : les Cosmiques, le Requin (en partenariat avec le Club alpin français) et la Charpoua. La modernisation de ces refuges est une priorité pour nous afin d’apporter un maximum de confort aux visiteurs tout en gardant l’esprit d’hospitalité des refuges de haute montagne. Autre mission de l’ADSM : la préparation des jeunes de la vallée au probatoire d’aspirant guide grâce à son agrément de formation. Des stages de formation et de langues sont aussi dispensés aux membres de notre association

La Caisse de Secours

1820, premier accident mortel en montagne. Au Mont-Blanc, 3 guides décèdent. Le roi de Sarde décide alors de réglementer la profession naissante de guide et débloque des fonds pour les familles des victimes.

1821, la Compagnie des Guide de Chamonix nait, avec comme l’un de ses piliers fondateur un fond de solidarité.
Chacun participe par cotisation et prorata sur ses courses à alimenter ce fond, les aides sont alors attribuées, dans un souci d’équité selon chaque cas.

Au début du XXème siècle le prorata que reverse chaque guide sur ses courses en montagne ne suffit plus à alimenter cette caisse.
L’idée d’offrir une journée et de faire la Fête était née :

1924, la première Fête officielle est inaugurée par Madame Coty.
Si Saint Bernard est le patron des alpinistes, c’est la vierge qui, du haut des sommets qui lui ont été consacrés dans le massif du Mont-Blanc, veille sur les guides et leurs clients.
Cette fête fût et reste placée le 15 août, jours de l’assomption afin d’être sous la protection de Marie.

2013, face à l’adversité de la vie, tout particulièrement en montagne, notre Caisse de Secours, crée par nos anciens, est toujours d’actualité.


La caisse de secours est la raison d’être de la fête des guides, c’est sa principale rentrée annuelle.
Tous les bénéfices de la Fête viendront donc alimenter cette Caisse qui vient en aide aux blessés, malades ou à leurs familles.

Aidez la Caisse de Secours au fil des jours

Grande première !
La Compagnie des Guides/Caisse de Secours possède « sa » carte bancaire.





Dans sa collection de "carte bancaire – œuvres caritatives", la Société Générale a créé une carte bancaire pour venir en aide à la Caisse de Secours de la Compagnie des Guides de Chamonix.

A chaque paiement effectué avec votre carte, la Société Générale reverse 5 centimes d'euro à la caisse de secours.
Vous pouvez prendre cette carte au format visa ou au format visa premier pour 1 euro de plus par mois que votre carte habituelle. Cette carte est disponible partout en France (et à l'étranger !) dans les agences Société Générale.

Visuel magnifique (photo Mario Colonel) du sommet de l’Aiguille de la République.

Pour en savoir plus : "particuliers.societegenerale"

MAISON DE LA MONTAGNE

190 place de l'Eglise
F 74400 CHAMONIX

+33 (0)4 50 53 00 88
info@chamonix-guides.com