Aller au contenu principal
Veuillez renseigner les champs suivants pour pouvoir être rappelé :
Faites-vous rappeler

00 (33) 450 530 088 / Contactez-nous

 
1741 - 1821

La Fondation

On considère souvent que tout commence en 1741 lorsque deux grands explorateurs britanniques font part de leur fascination pour les « glacières » de la région et en particulier pour la Mer de Glace. Le nombre de visiteurs augmente alors rapidement et les habitants du « bourg » de Chamonix, déjà chasseurs et cristalliers, deviennent naturellement des guides locaux.

La Compagnie des guides de Chamonix est créée en 1821 suite à un accident au Mont Blanc où les guides Auguste Tairraz, Pierre Balmat et Pierre Carrier perdent la vie. Un fond de solidarité est mis en place afin d’aider les familles endeuillées et un principe de répartition équitable du travail est établi : la Caisse de Secours et le Tour de Rôle sont nés. La Compagnie compte alors 34 membres dont Jacques Balmat qui a réussi la première ascension du Mont Blanc en 1786.

1821-1865

La Conquête

Cette période est marquée par un véritable engouement de la bourgeoisie anglo-saxonne pour la haute montagne. La majorité de l’arc alpin reste à découvrir et la chasse aux premières bat son plein. La décennie 1855-1865 est considérée comme « l’âge d’or de l’alpinisme » car elle est sans conteste la plus prolifique de toute l’histoire de l’alpinisme.

Michel Croz et son client Edouard Whymper sont certainement une des cordées les plus célèbres de l’époque. Ils réalisent en 1865 la première ascension de l’Aiguille Verte, des Grandes Jorasses et du Cervin où Michel Croz trouve tragiquement la mort à la descente.

1865-1940

L'Ouverture

Une fois les principaux sommets gravis par leurs voies normales, les alpinistes se tournent vers la réalisation d’itinéraires plus techniques. Petit à petit, la haute montagne se démocratise et les premières cordées sans guide font leur apparition. Le métier de guide commence également à attirer des personnes non natives des vallées de montagne.

Roger Frison Roche est en 1930 le premier guide « étranger » à intégrer la Compagnie. Egalement écrivain, ses romans de montagne marquent encore profondément l’imaginaire collectif. Armand Charlet surnommé le « Prince des Guides » reste la figure emblématique de l’entre-deux-guerres. Il réalise avec ses clients ou en amateur, notamment avec Camille Devouassoux, d’innombrables ascensions dont l’Aiguille Verte... 100 fois !

1945-1974

l’Aventure

De plus en plus techniques et engagées, les grandes ascensions de cette époque sont réalisées le plus souvent par des cordées de guides sans client. Les expéditions lointaines se généralisent peu à peu. En 1950, Louis Lachenal réalise avec Maurice Herzog la première ascension de l’Annapurna qui permet à la France de remporter la course au premier 8000. Gaston Rébuffat, Lionel Terray, Gérard Devouassoux, Georges Payot et René Desmaison pour ne citer qu’eux sont également particulièrement actifs dans les Alpes comme à l’étranger.

Le développement des remontées mécaniques dans la Vallée de Chamonix (Aiguille du Midi en 1955 et Grands Montets en 1964) permet à la haute montagne de se démocratiser encore davantage. Le métier de guide reste néanmoins principalement exercé l’été et il est donc souvent combiné à une autre activité.

1974 - aujourd’hui

La Métamorphose

Grâce à l’essor du tourisme hivernal, le métier de guide commence à être exercé toute l’année ce qui permet aux guides de pouvoir devenir mono-actifs. En parallèle des activités traditionnelles pratiquées en haute montagne, de nouvelles activités se développent : trekking, eaux vives, canyoning, via ferrata… Afin de répondre à l’évolution de la demande, la Compagnie ouvre ses rangs aux accompagnateurs en montagne puis se restructure administrativement en profondeur. 

Les guides de la Compagnie sont toujours très investis dans les grandes réalisations associant excellence technique et exploration. Christophe Profit marque les esprits par ses ascensions solitaires et ses enchainements incroyables. Thierry Renault et Alain Ghersen s’illustrent par leurs escalades de très haut niveau. Enfin, Jérôme Ruby et Dédé Rhem réalisent à surf des descentes hors du commun.

 
 
1821 - 2021

Et Demain ?

Depuis sa création, la Compagnie des Guides de Chamonix a toujours été précurseur. Ses membres ont participé activement à écrire l’histoire des sports de montagne en faisant preuve d’engagement, d’imagination et d’innovation.

Au fil du temps, elle s’est transformée pour répondre aux enjeux des époques avec comme vocation constante de toujours faire vivre à ses clients une aventure humaine et sportive dans un « Monde au-dessus du monde ».

Etes vous prêt à partager la cordée ?