Aller au contenu principal
Photo principale
Les drus
Descriptif

Les Drus ont deux sommets : le Grand Dru et le Petit Dru, qui culminent tous deux à quelques 3 700 mètres. Ils peuvent être aperçus de loin, de par la forme très pointue du Grand Dru (3754 m), elle-même liée à de nombreux éboulements au fil des âges. La première ascension du Grand Dru a été réalisée en 1878 (C. Thomas Dent, J. Walker Hartley, A. Burgener et K. Maurer), tandis que celle du Petit Dru date de l’année suivante (Jean Charlet-Straton, Prosper Payot et Frédéric Folliguet).

Chaque montagne regorge d’anecdotes passionnantes. Nous vous proposons de découvrir la face cachée des Drus, sommets emblématiques de la vallée de Chamonix, qui ont marqué l'histoire de la Compagnie des Guides de Chamonix. #Guides200ans

1/ Le Petit Dru (3 730 m), visible depuis Chamonix, possède une paroi granitique de 1 000 m de haut, l'une des parois les plus raides des Alpes (pente moyenne supérieure à 75°).

2/ Pierre Allain, lors de la première ascension de la face Nord des Drus en 1935, estima qu'il serait sans doute impossible de gravir un jour le versant Ouest. Pourtant, dès 1952, le défi est relevé par A. Dagory, Guido Magnone, Lucien Bérardini et M. Lainé.

3/ La première traversée hivernale des Drus a été réalisée par Armand Charlet et Camille Devouassoux, deux des grands guides de Chamonix, le 25 février 1938.

4/ Du 17 au 22 août 1955, l’Italien Walter Bonatti escalade, seul, le pilier Sud-Ouest avec cinq bivouacs dans la face. Cette ascension est considérée comme un des plus grands exploits de l'histoire de l'alpinisme.

5/ En 1975, Thomas Gross, un alpinisme tchèque, a passé une cinquantaine de jours (en plusieurs fois) dans la face Ouest des Drus afin de forcer coûte que coûte le passage. On raconte qu'il emporta sa guitare avec lui afin de se distraire aux bivouacs.

6/ En 1982, Christophe Profit, guide de Chamonix, ouvre un itinéraire remarquable avec Michel Bruel, Hervé Sachetat et Hubert Giot. Il est à la fois direct et nouveau sur 600 des 1000 mètres de dénivelé de la face.

7/ Quelques mois après l’éboulement de 1997, Valery Babanov et Yuri Koshelenko se sont lancés dans la « zone critique » pour tracer au plus vite une voie nouvelle et qui s'avéra éphémère (« Léna », début 1998).

8/ À la suite de la seconde vague d'éboulements (2003-2005), Martial Dumas (guide de Chamonix) et Jean-Yves Fredriksen ouvrent une nouvelle voie dans cette face compacte et verticale. Ils sont à ce jour les seuls à avoir ouvert une voie nouvelle dans cette face.

La face ouest des Drus forme un gigantesque triangle haut de plus de mille mètres, qui est affecté par une intense érosion qui aboutit a de fréquents éboulements massifs : neuf au total entre 1905 et 2011. Récemment, il a connu d'importants éboulements en 1997, 2003, 2005 et 2011, dans lesquels là aussi le réchauffement a pu tenir un rôle important. Les éboulements ont effacé la plupart des itinéraires, à l'exception de ceux situés le plus à gauche de la paroi.

Submitted on 06/04/2021 in Sommets.

Photos & videos

Événements

Événements

Retrouvez les principaux événements qui ont marqué l’histoire de la Vallée de Chamonix et de la Compagnie des Guides

Découvrir
Portraits

Portraits

La montagne est faite d’hommes et de femmes qui de par leur audace, leur imagination et leur courage ont écrit son histoire

Découvrir
Sommets

Sommets

Le massif du Mont blanc est riche d’une extraordinaire concentration de sommets qui en fait un lieu à part et mythique

Découvrir
Récits

Recits

Guides et clients vivent en montagne des aventures remarquables qui s’inscrivent dans une relation extrêmement forte

Découvrir